LA RONDE DES SAISONS

TOME 3

 

UN DIABLE EN HIVER

 

 

de Lisa Kleypas

aux éditions J'ai Lu, collection Aventures & Passions

 

 

Quatrième de couverture:


" Les laissées-pour-compte ", c'est ainsi que se définissent non sans ironie Lillian et Daisy Bowman, car, malgré leurs millions de dollars, elles n'ont pas réussi à trouver un mari durant la saison londonienne. Invitées chez le comte de Westcliff, qui souhaite faire affaire avec leur père, les deux jeunes Américaines sont bien obligées de revoir cet aristocrate hautain qui les prend pour des gamines mal élevées. Lillian n'ignore pas que Marcus de Westcliff la déteste tout particulièrement pour son audace et son insolence. Pourquoi, dans ce cas, lui vole-t-il un baiser dès le premier soir ? Aurait-il perdu la tête ? Veut-il rire à ses dépens ? Quoi qu'il en soit, Lillian est bien décidée à ne pas se laisser intimider par cet insupportable Anglais et ses airs de supériorité...

 

 

La chronique de Lisa McLivres:

 

Après la fin du tome 2, je n’ai pas pu faire autrement que d’enchaîner directement avec ce tome 3 et l’histoire entre Evangeline la timide et Sebastian le débauché.

 

Et le moins que l’on puisse dire c’est que ce tome est un gros coup de cœur ! Il est pour l’instant, à mon sens, le meilleur de la série. Si la qualité des tomes de La ronde des saisons va ainsi crescendo on peut s’attendre à avoir de l’exceptionnel dans l’avenir !

 

Dans ce nouvel épisode donc, Evangeline l’une des « laissées pour comptes » en recherche d’un mari va faire une proposition des plus audacieuses à ce cher Sebastian Saint-Vincent. Celui-là même qui vient d’enlever  - sans succès – la fiancée de son meilleur (« ex » pouvons-nous dire maintenant…) ami Westcliff.

 

Saint-Vincent, malgré son titre de Vicomte, est proche de la banqueroute et épouser une riche héritière serait une excellente solution financière.  Ce fait étant connu de tous, c’est ce qui donne l’idée à Evangeline de lui proposer un marché, qu’il ne saura refuser, pour enfin pouvoir échapper à sa famille cruelle et despotique qui veulent la marier de force à un cousin et lui ravir son héritage.

 

Qui mieux que Saint-Vincent pourrait lui procurer la meilleure des protections ? Pauvre Evangeline… c’est un peu dans la gueule du loup, ou dans celle du Diable, qu’elle s’apprête à se jeter ! Il faut qu’elle soit vraiment désespérée pour s’offrir à l’homme le plus dépravé, le plus insensible et le plus égoïste qui soit, en la personne de Sebastian. Entre la jeune vierge naïve, douce et innocente et le séducteur insatiable et diablement séduisant, un mariage ne semblerait pas la meilleure des solutions ! Quoique…

 

Lisa Kleypas nous offre ici la perfection dans la romance historique. Tous les meilleurs ingrédients sont là pour nous happer complètement de la première à la dernière page, avec une dose de :

 

Aventure : l’intrigue est excellente et il n’y a aucun temps mort. Tout ne tourne pas uniquement autour de l’histoire entre les deux héros.

 

Tendresse : Evangeline est une jeune fille si douce, si fragile que même Sebastian ne peut pas s’empêcher quelques gestes tendres, à son grand désarroi.

 

Sexe : entre la vierge effarouchée et le Dieu du sexe, il se passe quoi d’après vous ? Sebastian a un appétit très prononcé pour le sexe et compte bien le faire savoir.

 

Emotion : les deux héros vont chacun connaître le danger, la peur et la douleur. Personnellement, j’adore quand l’un des héros tremble pour l’autre.

 

Humour : grâce aux apparitions des autres « laissées pour compte » qui ne le sont plus d’ailleurs, sauf Daisy encore à la recherche d’un mari.

 

Amitié, fraternité : de jolies scènes de rédemption, de pardon entre les protagonistes.

 

Bref, ce livre est un MUST READ dans la romance historique, car pour ma part, toutes mes attentes dans ce genre d’histoires ont été comblées. Et puis la petite « touche » écossaise (trois fois rien mais ça compte pour moi !) m’a conquise dès le début.

 

J’attends maintenant avec impatience la sortie du tome 4 pour découvrir l’histoire de Daisy en espérant être une nouvelle fois transportée dans ma lecture.

 

coeurcoeurcoeurcoeurcoeur