PAPARAZZIS ET QUIPROQUOS

 

LES FRERES GAMBLE - TOME 2

 

16558513

 

de J. Lynn

aux éditions Milady, collection Central Park

 

 

Quatrième de couverture:

 

La presse à scandale a encore frappé !

Je m’appelle Bridget, un prénom de célibataire… ce que je suis ! Je le vis plutôt bien en règle générale. Mais ce soir-là j’étais particulièrement déprimée et j’avais décidé de noyer mon désespoir dans une boîte branchée.

C’est là que j’ai rencontré Chad, la star de l’équipe de baseball, un vrai tombeur. Malheureusement, les paparazzis s’en sont mêlés. Fatigué de ses frasques, son manager a posé un ultimatum : si Chad n’arrive pas à convaincre le monde entier que je suis sa petite amie – et pas seulement une conquête d’un soir – il peut dire adieu à son contrat juteux… Je ne suis pas du genre à jouer la comédie, mais je vais prendre mon rôle très à cœur…

 

La chronique de Lisa McLivres:

 

Elle : Bridget Rodgers. 27 ans. Avec un prénom pareil, vous l’aurez compris elle est célibataire sans aucune histoire d’amour (ou de sexe) depuis deux ans. La traversée du désert quoi. Épanouie dans son modeste travail (elle est assistante de direction de Madison Daniels, héroïne du tome 1, dans une organisation caritative) elle a quand même des difficultés à boucler les fins de mois. Bridget, ce n’est pas la bombe des magazines grande et élancée et aux allures de mannequins, non… elle est plutôt en formes (pulpeuse pour ne pas faire peur aux lectrices), avec tout ce qu’il faut là où il faut. Comprenez : elle doit mettre un bon 44 même si ça n’est pas mentionné. Et côté look, comment dire… elle est à la frontière entre la femme sexy genre 50’s avec ses jupes droites et serrées jusqu’aux genoux et ses ceintures larges portées juste sous la poitrine (qu’elle a généreuse d’ailleurs) et Punky Brewster (si vous ne connaissez pas, regardez sur le net vous comprendrez tout de suite). Le moins que l’on puisse dire c’est qu’elle ne passe pas inaperçue !  

Lui : Chad Gamble. 30 ans. Le cadet des frères Gamble (entre Chandler le plus âgé et Chase le plus jeune). Joueur de Baseball émérite il apparaît plus dans les pages peoples des magazines que dans la rubrique sport. Il faut dire que Chad c’est la perfection faite homme : grand, musclé, sexy, brun aux yeux bleus (il faut croire que c’est le must vu que tous les héros sexy sont bruns aux yeux bleus) et avec un sex-appeal presque démoniaque ! Aucune femme ne lui résiste et il en fait bien son affaire. C’est là où le bât blesse… Son contrat au sein de son équipe risque de ne pas être reconduit s’il continue à faire fiesta-alcool-nénettes à tout bout de champs.  Il va même être « aidé » pour remédier à ça, par une espèce de Super Nanny du coaching (ne la prenez pas trop en grippe, elle sera la prochaine héroïne). Ah oui j’oubliais le plus important, Chad est magicien ! Oui, oui ! Et tout son pouvoir il l’a dans ses mains, ses doigts, sa bouche, sa langue… tss tss tss je m’arrête là ! Mais notre héros sexy, dominant, et qui n’a pas sa langue dans sa poche (au propre comme au figuré…) va connaître la signification de l’expression « douche écossaise » (vous allez la connaître aussi croyez-moi !).

Alors quand Elle et Lui se rencontrent, c’est un feu d’artifice de couleurs et de sensualité. Parce que Bridget, cette petite veinarde, affublée de ses habits bariolés et avec son postérieur bien rebondi, elle va lui taper dans l’œil tout de suite à Chad ! Loin du genre de femmes qui l’attirent habituellement, il va mourir (le mot est presque faible… si, si !) de désirs pour Bridget. Seulement, comment une femme comme Bridget  pourrait imaginer une seule seconde qu’un homme comme lui (imaginez votre plus gros fantasme masculin) puisse s’intéresser à elle ? Bien qu’elle soit plutôt bien dans sa peau de « femme pulpeuse » elle doute quand même un peu de son sex-appeal face à un étalon du genre de Chad (et nous aussi honnêtement, on se dit que la romance c’est n’importe quoi, hmmmfff…. Jalouse) alors les choses ne se passent pas vraiment comme lui l’aurait souhaité.

Et quand une histoire de paparazzis, de clichés dans un journal, de chantage et de fausse relation s’en mêle tout devient très compliqué.

Mais attention, les deux héros sont certes dirigés par leurs hormones mais ils ont aussi beaucoup de fêlures dans leur passé qui les rendent très attachants. Tous deux fiers et forts, ils préfèrent avancer plutôt que ressasser le passé mais bon, parfois certaines cicatrices laissent des marques indélébiles.

Je finirais en vous disant ceci. Pendant votre lecture, assurez-vous de plusieurs choses :

-          Ne vous éloignez pas de votre douche ou de votre baignoire parce que si Chad va connaître la frustration, vous la connaîtrez aussi !

-          N’essayez pas d’imaginer Bridget dans ses vêtements au risque de voir l’histoire perdre toute crédibilité à vos yeux.

-          N’essayez pas non plus de trop imaginer Chad avec ses vêtements, imaginez le sans c’est beaucoup mieux…

-          Ne pleurez pas sur le passé sexuel de Bridget, même si l’envie vous en prend parce que la pauvre a l’air de tout découvrir avec Chad et on se demande bien quels hommes elle a pu rencontrer avant…

Bref, j’ai adoré ce deuxième tome ! Les héros sont une nouvelle fois attachants et leur histoire nous fait littéralement fantasmer. Et comme dans le premier tome, J. Lynn nous offre une fin digne des plus beaux contes de fées qui pourrait nous paraître gnan-gnan, mais qui va tellement bien avec l’histoire et les personnages que ça passe bien. J’ai vraiment hâte de découvrir le prochain tome avec Mlle Gore et Chandler !

coeurcoeurcoeurcoeurcoeur