LE MONDE FANTASTIQUE DE OZ

 

Le-Monde-Fantastique-dOz-Affiche-France-Teaser

 

de Sam Raimi

Avec: James Franco, Mila Kunis, Rachel Weisz, Michelle Williams...

 

 

Film américain de 2013

Genre: Fantastique

 

 

Synopsis: 

Lorsque Oscar Diggs, un petit magicien de cirque sans envergure à la moralité douteuse, est emporté à bord de sa montgolfière depuis le Kansas poussiéreux jusqu’à l’extravagant Pays d’Oz, il y voit la chance de sa vie. Tout semble tellement possible dans cet endroit stupéfiant composé de paysages luxuriants, de peuples étonnants et de créatures singulières ! Même la fortune et la gloire ! Celles-ci semblent d’autant plus simples à acquérir qu’il peut facilement se faire passer pour le grand magicien dont tout le monde espère la venue. Seules trois sorcières, Théodora, Evanora et Glinda semblent réellement douter de ses compétences…
Grâce à ses talents d’illusionniste, à son ingéniosité et à une touche de sorcellerie, Oscar va très vite se retrouver impliqué malgré lui dans les problèmes qu’affrontent Oz et ses habitants. Qui sait désormais si un destin hors du commun ne l’attend pas au bout de la route ?

 

 

La chronique de Lisa McLivres:

 

J’ai toujours eu une véritable adoration pour la version de 1939 de Victor Fleming avec la magnifique Judy Garland, de par la réalisation, les acteurs et les messages que ce film véhiculait.

Je pensais retrouver tout cela dans ce prequel. Malheureusement ce ne fut pas le cas.

Malgré une réalisation très esthétique avec de très belles images, ce film manque cruellement de scénario. Tout ce qui faisait la beauté de l’histoire de la version de 1939, est absent ici.

Je n’ai pas du tout été convaincue par le jeu d’acteurs. Les rôles des trois sorcières : Mila Kunis (Theodora), Rachel Weisz (Evanora) et Michelle Williams (Glinda) sont plats, sans aucun relief et les actrices ne dégagent pas grand-chose. Seul  James Franco (heureusement) arrive à faire de son personnage quelque chose, avec ses mimiques et sa vanité à outrance, il a su incarné assez bien ce magicien « charlatan » qui va changer la vie du pays d’Oz.

En ce qui concerne les personnages secondaires, ici point d’Epouvantail en quête de cervelle, pas d’ « Homme d’acier » sans cœur ni de « Lion » couard. Ces personnages qui faisaient toute la beauté du message dans la première  version m’ont bien manqués. Ici nous avons un singe ailé qui pourrait susciter notre sympathie mais voilà, sans plus, et que dire de la petite poupée en porcelaine aussi exaspérante que capricieuse et que j’ai eu envie de jeter contre un mur pendant tout le film.

Je vais paraitre surement très dure avec ce film, mais je m’attendais à beaucoup, beaucoup mieux et ma déception est énorme.

Peut-être ce film aura-t-il un certain intérêt pour ceux qui ne connaissent pas la version de Fleming (qui est quand même classé au Registre international Mémoire du monde de l’UNESCO !), mais si vous êtes fans du premier attendez-vous à être déçus.

 

 

coeurcoeuréclairéclairéclair