OBSCURE PRÉMONITION

Obscure Prémonition

de Linda Howard

aux éditions J'ai Lu, collection Suspense

 

 

Quatrième de couverture:

Spécialiste en langues anciennes, Grace St. John travaille pour une fondation scientifique de renommée internationale. Par erreur, on lui confie un jour la traduction d'un manuscrit du XIVe siècle rédigé en gaélique. De fait, il ne s'agit que d'une copie sur CD-Rom, l'original avant mystérieusement disparu. Or ce parchemin indique l'emplacement où Niall d'Ecosse, dernier grand maître des Templiers, aurait enseveli le, trésor de l'Ordre. A peine en a-t-elle commencé le décryptage que la vie de Grace est menacée.
Son mari et son frère sont assassinés par les dirigeants de la fondation, qui veulent à tout prix récupérer le manuscrit. Terrifiée, Grace s'enfuit, emportant avec elle le CD-Rom dont elle est déterminée à percer le secret. Cachée sous une fausse identité, errant d'un job minable à un autre, elle poursuit obstinément sa tâche. Jusqu'au jour où s'ouvrent les portes du Temps...

 

La chronique de Lisa McLivres:

Je ressors assez mitigée de la lecture de ce livre car il y a des choses que j’ai adoré et d’autres qui m’ont dérangé.

Lorsqu’on lit la quatrième de couverture, on est tout de suite séduit par cette histoire de « time-travel » avec une jeune femme de notre époque, et un Highlander du XIVème siècle. Seulement j’ai plus eu l’impression de commencer un romantic suspense, sans héros masculin, et finir sur une toute petite centaine de pages avec une romance historique et paranormale trop peu exploitée.

L’histoire commence donc lorsque Grace St John est témoin du meurtre de son mari et de son frère par son patron, Parrish Sawyer, le directeur de la Fondation pour laquelle elle travaille. En charge de la traduction de très anciens documents, Grace va découvrir une part du mystère des Templiers, mais surtout du Trésor que ces derniers protégeaient au péril de leur vie. Parrish connaissant le contenu de ces écrits, veut éliminer toutes les personnes qui ont eu de près ou de loin contact avec ceux-ci avec la ferme intention de s’emparer du trésor. Il n’aura alors de cesse de vouloir retrouver Grace et de l’éliminer. Démarre alors la fuite désespérée de Grace qui va vivre des mois de cavale, de changements d’identités, d’angoisse et de peur.

J’ai beaucoup aimé suivre Grace dans sa fuite pour échapper aux hommes de Parrish, de la voir se transformer au fil des mois d’une jeune femme plutôt « quelconque », craintive et anéanti par la mort de son frère et de son mari en une femme forte, combattive et déterminée. Sa situation de fugitive va la rendre experte dans la manière de se fondre dans le paysage. Et pendant cette période, la seule chose à laquelle elle pourra se raccrocher c’est sa traduction des documents qu’elle a en sa possession et qui renferment des secrets au-delà de son imagination. Mais c’est surtout l’évocation d’un certain Niall Le Noir, Gardien du Trésor des Templiers qui va éveiller sa curiosité et se transformer en fascination.

Entre passages relatant les mois de cavale de Grace et ceux qui nous transportent  700 ans plus tôt, nous allons découvrir le destin croisé des deux héros qui par la magie du Pouvoir des Templiers vont entrer en contact par la pensée et surtout les rêves…

Et voilà ce qui m’a le plus dérangé. La rencontre des héros ne se fait que « virtuellement » pendant les deux tiers du livre. Et bien que les aventures de Grace soient palpitantes, il m’a manqué une histoire avec un rapprochement plus « réel » des personnages principaux. Le mot qui résumerait le mieux mon sentiment pendant la lecture, c’est frustration. Grace et Niall sont des personnages tellement charismatiques que j’aurais aimé les voir se rencontrer beaucoup plus tôt dans l’histoire. Pourtant les 100 dernières pages, alors que leur présent se rejoint enfin, sont parfaites !!! Quel dommage… Du coup, le dénouement de l’histoire arrive un peu brutalement avec quelques évènements qui m’ont laissé un peu perplexe.

Malgré une bonne base, avec une intrigue intéressante, des personnages fascinants et un contexte historique idéal, il m’a manqué le plus important pour moi, un rapprochement aussi bien conflictuel que passionné entre les héros dès les premières pages…

 

coeurcoeurcoeur_clair_coeur_clair