LES HELL'S EIGHT

TOME 3

 

PLAISIRS INTERDITS

 

Plaisirs interdits (Hell's Eight, #3)                                 Tucker's Claim

 

de Sarah McCarty

aux éditions Harlequin, collection Spicy


Quatrième de couverture:

Les Hell’s eight. Huit hommes revenus de l’enfer, débordant d’une énergie sauvage, et prêts à tout pour défendre leurs valeurs…

Sally Mae sait que Tucker McCade ne sera jamais un homme pour elle. Non pas parce qu'il est métis et que la société condamne toute relation entre une blanche et un homme à moitié indien, mais parce que c’est un homme dont les valeurs sont diamétralement opposées aux siennes. Elle, pacifiste, entièrement dévouée à la communauté, dans le respect strict des règles de la religion. Lui, l’un des membres les plus durs des Hell’s Eight, qui n’hésitera jamais à recourir à la violence pour parvenir à ses fins. Et pourtant : c’est bien de cet homme, le plus interdit de tous, qu’elle rêve toutes les nuits. Des rêves intenses, lourds de désirs et de sexe, où la violence change de camp...
Des rêves qui pourraient devenir réalité, elle le sait aussi, si elle trouvait le courage de transgresser les règles qui pèsent sur elle…

 

La chronique de Lisa McLivres:

Après les tomes sur Caine et Sam, voici venu celui sur Tucker, le métisse indien/blanc, qui en plus d’avoir un passé douloureux doit subir le rejet et le dégoût des autres par rapport à sa condition de sang mêlé.

Cette fois-ci (un peu de changement ça fait du bien !) le héros ne sauve plus une jeune femme en grande détresse mais va servir de protecteur, de garde du corps à la femme qu’il désire en secret depuis plusieurs mois. Cette femme c’est  Sally Mae, qui a perdu son mari depuis peu et porte encore son deuil. Appartenant au mouvement des « Quakers », elle réprouve toute violence qu’elle qu’elle soit et voit en Tucker une brute sanguinaire et féroce. Mais malgré cela, elle va se sentir attirée par cet homme qui, de loin, la protège et la trouble.

L’histoire est donc « sédentaire » dans ce tome, et nous restons dans la petite ville de Lindos pour suivre les aventures qui vont lier nos deux héros. Dans ce contexte de Far West, les unions entre Indiens ou sang mêlés avec des blanches étaient proscrites et punies de mort. Tucker, lui s’est fait à cette idée et n’attend absolument rien de cette relation.

Nous avons donc ici deux héros diamétralement opposés par leur couleur et leurs points de vue. Rien à priori ne pourrait faire penser que Tucker et Sally ont un avenir commun, et pourtant on va vite découvrir que certaines différences ne constituent pas forcément un obstacle.

Les convictions religieuses de Sally, qui il faut le dire quand même m’ont fait lever les yeux au ciel plus d’une fois (c’est le Far West ma belle pas le pays des Bisounours !), sont un frein à leur rapprochement et Tucker aura bien du mal à devenir celui qu’elle veut qu’il soit.

C’est cette volonté de changer le héros qui m’a le plus dérangé dans leur histoire. Tucker est un Ranger et côtoie la violence, la mort au quotidien pour sauver d’autres personnes. Mais la tendresse et la douceur qu’il cache au fond de lui ne pourront que faire chavirer Sally qui, il faut le dire, sera bien heureuse d’être entre les mains expertes d’un homme fort et autoritaire. D’ailleurs, l’auteure nous offre dans ce tome une belle nouveauté par rapport aux précédents, à laquelle on ne s’attend pas spécialement et qui donne au personnage de Tucker un côté très moderne, imaginatif et pervers très intéressant.

J’ai donc été assez partagée dans l’appréciation de cette histoire, n’ayant pas particulièrement aimé la relation qui se met en plus entre Tucker et Sally, et je trouve que le personnage de celui-ci est bien trop sous-exploité par rapport à celui de Sally que l’on voit trop (à mon goût) alors qu’il a un énorme… potentiel. Mais l’aventure étant toujours au rendez-vous, j’ai adoré la fin de l’histoire avec toutes ses péripéties et le fait de revoir les couples précédents est un réel plus à cette série !

Le fil conducteur étant toujours la recherche d’Ari, la sœur jumelle de Desi, nous suivons chaque tome avec beaucoup d’excitation, d’impatience et c’est ce qui fait aussi beaucoup l’intérêt de cette série (sans compter les cowboys sexy).

Tucker cèdera sa place à Tracker dans le tome suivant, un autre sang mêlé, et j’espère y trouver toujours les mêmes points positifs et une intrigue amoureuse un peu plus développée.

 

coeurcoeurcoeurcoeuréclair